Vocabulaire de notre hobby...

D'une façon comme d'une autre, même si la masturbation est quelque chose de très simple, la connaissance de quelques trucs peut facilement améliorer ton plaisir. Vous trouverez ici la plupart des réponses aux questions que vous vous posez sur la masturbation.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
arnaud.69
Messages : 801
Inscription : dim. 26 août 2007, 09:50
Localisation : Bruxelles

Vocabulaire de notre hobby...

Message par arnaud.69 »

Apprenez à colorer vos phrases... :D

N'hésitez pas à compléter si vous en connaissez d'autres...



son pénis

son bazooka

son boudin; son boudin masculin

son bout

son braquemart

son chibre

son dard

son engin

son équipement

son gourdin

son joystick

son manche; son manche à couilles

son machin

son membre; son membre viril

son mandrin

son noeud

son outil

son pal

son pieu

son piston

son phallus

son poireau

son sauciflard

son sexe; son sexe d'homme; son sexe masculin

son truc

son tube

son tuyau

son virolet Avec une gonzesse pareille dans l'équipe, c'est clair qu'on aura tous le virolet en l'air !

son vît

son zguègue (thanks to lépicurien)

son zob

son asperge

son baigneur

son bazar

son priape

son service-trois-pièces

sa banane

sa baguette

sa biroute

sa bite

sa colonne

sa matraque

sa pine

sa pompe à plaisir; sa pompe à sperme(*)

sa queue; sa p'tite queue Dans le vestiaire, toute l'équipe se balladait la p'tite queue à l'air.

sa saucisse

sa teub

sa tige

sa tuyauterie

sa verge

sa virilité





Il existe aussi une série de termes infantilisants - voire dénigrants - que j'aime nettement moins.

Notre sexe d'homme est beau, grand, vigoureux, impérieux.

ton zizi

ton kiki

ton petit oiseau

ton bidule

ton gliglis; ton zigouigoui; ton flageolet

ton pipi; ton pissounet

ton popol

ta kékette/quéquette

ta bistouquette

ta nouille

ta zigounette; ta zézette

ta zizoute; ta fifine; ta minoute; ta louloute

Admettez que ça ne fait pas le poids à côté de termes comme pieu, gourdin, braquemart ou sauciflard...



(*) "pompe à sperme" : Se dit également d'une femme qui enchaîne beaucoup d'hommes. Celle-là, c'est une vraie pompe à sperme !



===================================================================================

===================================================================================



ses testicules

ses baloches

ses boules

ses bourses

ses burnes

ses couilles

son entrejambe

son équipement

ses génitoires Philippe le Bel condamna les frères d'Aulnay à avoir les génitoires tranchés !

ses glandes

ses parties

ses roubignolles

ses roupettes

ses roustons

son sac; son p'tit sac

son sac de couilles; son sac de baloches; son sac de roustons; son sac de burnes

ses prunaux; ses olives; ses raisins; ses noix(*) Il n'éjacule que deux gouttes ? Il a les raisins secs !

ses valseuses



(*) Le 22 décembre 1944 pendant l'offensive des Ardennes, l'armée américaine était complètement encerclée dans la ville de Bastogne.

Le commandement allemand envoya aux Américains l'ultimatum : "Rendez vous, vous êtes cernés !".

Le général MacAuliffe répondit stoïquement par le message laconique resté célèbre : "Nuts !" ("des noix !").

"Des noix" ? Nüsse ?... les Allemands mirent plusieurs heures avant de comprendre le sens de la réponse du général américain... :D



===================================================================================

===================================================================================



son sperme

sa bave du gland

son blanc Ce spectacle me fait monter le blanc dans le tuyau. On voit à sa tête qu'il a le blanc qui monte.

sa crème

son coulis

son éjaculat; son éjac

son foutre

ses giclées

ses graines(**)

son jus; son jus d'homme; sa jute

sa lave

les larmes de son sexe; les larmes de son plaisir

son largage

sa laitance

sa lavasse d'homme

sa liqueur; sa liqueur séminale

son miel

son nectar masculin

sa pâte à bébés; son bouillon génératif

son plaisir Le plaisir jaillit enfin de son gland.

la pluie de perles

le produit de son plaisir

sa jute (thanks to JaimeJouir)

sa purée

sa rosée

sa sauce; sa sauce blanche; sa sauce béchamel

sa sève; sa sève d'homme; sa sève gluante

« Un jeune sous-lieutenant qui me plaît si fort est venu de dix heures à deux heures du matin me réchauffer de sa sève chaude et riche ! »(*)

sa semence(**)

son sirop d'homme

son yop





(*) Hubert Lyautey, Maréchal de France et Académicien, en 1886.

Il s'agit du sous-lieutenant Blacque-Belair : « Un admirable modèle d’homme, un physique que je compte travailler… C’est un réchauffant garçon plein de sève. J’ai toujours aimé les plus jeunes, quand ils sont aptes [au lit]. Des compagnons dont on garde la suprême jouissance de la direction. Je ne travaille bien qu’avec les gens avec lesquels je couche. »



(**) Nos spermatozoïdes ne sont en aucun cas assimilables à des "graines". Une graine, c'est un terme purement botanique où ça désigne toujours quelque chose qui est déjà fécondé. Enfin, le mot "semence" est également inaproprié vu que la semence sont des graines destinées à être semées.

S'il faut s'inspirer de la botanique, les spermatozoïdes de l'homme et les ovules de la femme sont l'équivalent des spores : des gamètes ne contenant seulement que la moitié du patrimoine génétique.

Le pollen, spores mâles, est libéré par les étamines et aboutit sur le pistil, la partie femelle, qui recèle le spore femelle ("l'ovule").
  • Les gymnospermes : Les champignons, les fougères et tous les conifères - organismes hyper-primitifs d'il y a plus de 400 millions d'années - se contentent de libérer leurs spores mâles et femelles au gré du vent, en espérant qu'ils se rencontreront quelque part...

    Cette technique de reproduction toute simple est efficace pour couvrir rapidement de vastes territoires, mais n'est guère efficace pour favoriser le brassage génétique.

  • Les angiospermes : Les végétaux plus récents (à peine 90 millions d'années), plus évolués, fabriquent une graine : le noyau d'une cerise, d'une prune... les pépins d'un melon, d'une pomme, d'un poivron, d'un épis de blé, les glands d'un chêne... sont des spores femelles déjà fécondés qui deviennent des graines entourées d'un tissu nutritif (le "fruit"), destiné à favoriser leur survie.

    Une graine seule est capable de générer tout un nouvel individu, ce qui n'est évidemment pas le cas de nos spermatozoïdes, spores mâles...

    Il y a infiniment moins de graines (spores femelles fécondés) que de spores mâles et femelles nus, mais avec un meilleur brassage génétique et de meilleures chances de survie à la clé.


===================================================================================

===================================================================================



Avoir une érection

avoir la barre

avoir le barreau

avoir la gaule

avoir la trique

avoir la tringle

avoir le gourdin

marquer midi

indiquer la mesure

l’avoir en l’air

l’avoir dure

dresser la queue

être en état

avoir la bite (le membre, la pine…) au garde-à-vous

bander (comme un âne, comme un cerf, comme un chien...)

goder

godiller

godailler

triquer

darder



===================================================================================

===================================================================================



je vais me masturber

je vais me branler

je vais m'en taper une

je vais me palucher

je vais me pignoler

je vais m'astiquer

je vais me tirer la queue

je vais me secouer le bracquemard; me secouer le bonhomme

je vais me l'allonger

je vais me faire une touche; me toucher

je vais me dégourdir le poireau / la queue / le manche...

je vais me polir le manche; me polir la colonne; me polir le chinois...

je vais me faire une pogne

je vais me poigner

je vais me faire un cinq-contre-un

je vais me pistonner Son bras pistonnait en cadence



===================================================================================

===================================================================================



baiser Ils ont baisé ensemble.

coïter

copuler

forniquer; niquer (diminutif)

faire l'amour

faire une partie de cul

faire un bébé C'est beau, un jeune couple en train de faire un bébé...

faire papa-maman; jouer à papa-maman

s'aimer Ils se sont allongés dansl'herbe et se sont aimés.

le faire Ce couple de patineurs est sublime; c'est clair qu'ils l'ont déjà fait...

la/le saillir; piner; queuter; baiser; sauter; troncher; pilonner; labourer; empaler; bourrer; emmancher; culbuter; défoncer; rammoner



===================================================================================

===================================================================================



éjaculer

jouir

spermer Aaahh !... Je vais spermer !

foutrer

juter

venir Aaahh !... Je viens ! Je viens !

gicler

se vider les couilles

lâcher sa bordée

dégorger

tout envoyer; lâcher tout

larguer

décocher son trait

filer les baloches à zéro

se soulager les couilles

se répandre Je le sens se répandre en moi...



A.
Dernière modification par arnaud.69 le mer. 09 déc. 2020, 02:51, modifié 31 fois.
Avatar de l’utilisateur
Tripotin54
Messages : 173
Inscription : mar. 24 juil. 2018, 14:51
Localisation : Paris

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par Tripotin54 »

Les coucougnettes ? Tirer son coup ? Envoyer la purée ? :ejac:
Avatar de l’utilisateur
Tripotin54
Messages : 173
Inscription : mar. 24 juil. 2018, 14:51
Localisation : Paris

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par Tripotin54 »

le jonc ("et on lui pèlera le jonc, comme au bailli du Limousin, qu'on a pendu un beau matin ..." dans "les Visiteurs", c'est peut-être une chanson réelle ... ) ... horrible !
Avatar de l’utilisateur
jaimejouir
Messages : 220
Inscription : sam. 03 sept. 2005, 10:22
Localisation : nord

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par jaimejouir »

Je viens de me rappeler que vers 12 ans (j'étais en 6ème), on ne connaissait même pas le nom de sperme, tous les gars parlaient de la jute. Cette jute que certains avaient déjà dans leur couilles, et d'autres pas encore. D'où le fierté de dire : j'ai de la jute, et toi ?



Ce qui nous faisait ricaner lorsque l'on apprenait que le Pakistan était le premier producteur de jute au monde. :lol:
Avatar de l’utilisateur
newsturb
Messages : 788
Inscription : lun. 17 mars 2008, 21:24
Localisation : france 59(nord)

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par newsturb »

N'est ce pas 'Pake' le nom donné au pénis à Islamabad ? quand on tâte Pake il se tend !!! allez c'est nul, j'en conviens !

bandez bien en ces derniers jours des Saturnales !

bon Noël à tous les branleurs, bandeurs, juteurs qui nous lisent !



complétez la carte de localisation, nous ne serions que 30 branleurs ? je ne le pense pas !!!



:man: :branler: :ejac:
Avatar de l’utilisateur
lépicurien
Messages : 304
Inscription : dim. 03 mai 2020, 21:20

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par lépicurien »

Cher @arnaud69, je viens de m'apercevoir qu'il manque une série de synonymes à ton remarquable travail lexicographique: tous les mots pour désigner l'érection ou le fait d'avoir une érection!



Après avoir fouillé mon vocabulaire perso et cherché sur internet, j'ai trouvé:

Avoir une érection,

avoir la barre,

avoir le barreau,

avoir la gaule,

avoir la trique,

avoir la tringle,

avoir le gourdin,

marquer midi,

indiquer la mesure,

l’avoir en l’air,

l’avoir dure,

dresser la queue,

être en état,

avoir la bite (le membre, la pine…) au garde-à-vous,

bander (comme un âne, comme un cerf, comme un chien...)

goder,

godiller,

godailler,

triquer,

darder.



Je me suis aperçu aussi qu'il manque une série pour le gland, même si notre belle langue est moins riche à ce sujet: je n'ai trouvé que nœud (comme le mot gland, il s'emploie aussi pour le sexe entier, par métonymie, nous dit le dictionnaire). Onan Sansfaçon emploie aussi un joli terme: bourgeon.



J'ai trouvé enfin sur le site du Parisien quelques synonymes qui manquent à ta liste pour le pénis. Du moins j'ai sélectionné les plus amusants ou surprenants (en éliminant des termes trop vieillots):

Asperge,

baigneur,

bazar,

baguette,

priape,

service-trois-pièces,

— et aussi, pour les termes infantilisants: robinet et… petit Jésus!

Pour la même série, à côté de phallus, Onan Sansfaçon emploie phalle, que je trouve joli.



Merci d'avoir rajouté zguègue! Mais si je puis me permettre, tu n’as par rajouté les contributions de Tripotin54 : le jonc, les coucougnettes, envoyer la purée, tirer son coup…



lépicurien
Avatar de l’utilisateur
Tripotin54
Messages : 173
Inscription : mar. 24 juil. 2018, 14:51
Localisation : Paris

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par Tripotin54 »

C'est vrai, j'aime bien le terme "coucougnettes" : ça évoque le soleil, le midi, et aussi les cigales, la lavande .... même si ce qu'il représente fait moins de bruit que les premières, et que l'odeur n'est pas forcément la même ... :D :D :D
Avatar de l’utilisateur
Webmaster
Site Admin
Messages : 2279
Inscription : lun. 05 juil. 2004, 15:57
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par Webmaster »

On parle plus de castagnettes que de coucougnettes dans le Sud ! Parce que ces dames aiment à jouer avec dans les 2 sens du terme. 8)
Avatar de l’utilisateur
Tripotin54
Messages : 173
Inscription : mar. 24 juil. 2018, 14:51
Localisation : Paris

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par Tripotin54 »

C'est mon imagination qui vagabonde ! :D :D :D
Avatar de l’utilisateur
numald
Brandérateur
Messages : 130
Inscription : dim. 20 août 2006, 16:10
Localisation : Grand Est Lorraine

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par numald »

Ha ha merci arnaud.69 pour ce début d'impossible inventaire :D



D'où sont tirées les citations de Liautey ? J'habite à qq centaines de mètres de son mausolée mais elles n'y sont pas rappelées :lol:
Avatar de l’utilisateur
arnaud.69
Messages : 801
Inscription : dim. 26 août 2007, 09:50
Localisation : Bruxelles

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par arnaud.69 »

numald a écrit : lun. 07 sept. 2020, 08:03
D'où sont tirées les citations de Liautey ? J'habite à qq centaines de mètres de son mausolée mais elles n'y sont pas rappelées :lol:


La citation du maréchal Liautey est tirée de ses propres "carnets de 1886", ici : https://books.google.be/books?id=JBW3DA ... 22&f=false



et ici : https://books.google.be/books?id=SZ44Dw ... 22&f=false



Vu le poids historique du personnage, je ne m'étonne guère que personne n'en fasse la promotion...





Qui se souvient des frasques de Louis II, prince de Condé, pair de France, grand maître de l'Ordre de saint Louis, et de son comportement parfois limite ? Ça ne l'a pas empêché, lui aussi, d'être un très grand militaire devant lequel le roi (Louis XIV) se découvrait...



« Le prince de Condé sortant de son carrosse pour faire halte dans une auberge avise un jeune garçon qu'il trouve charmant, et, tout en discutant, l'entraîne dans sa chambre... » Tallemant des Réaux, écrivain.



< Pour voir cette image, vous devez être enregistré et connecté >




Tallemant des Réaux écrit par ailleurs : « Le prince de Condé est un grand masturbateur qui met la main dans les chausses de tout homme qui lui plaît. »

Tel père, tel fils ? Le roi Henri IV, connaissant l'aversion de son petit-fils bâtard pour les femmes, s'empresse de marier Louis, à peine pubère, avec Mlle de Montmorency. Cela n'empêche pas évidemment le jeune prince de Condé de préférer toujours mettre dans son lit ses jeunes pages, puis ses officiers.

Selon la princesse Palatine, bellesoeur de Louis XIV, Louvois, ministre du Roi-Soleil, usait auprès du souverain d'un argument original pour sauver la mise au prince sodomite : « Condé ne pouvait souffrir les dames, écrit-elle. À l'armée, il se livrait à la sodomie avec ses jeunes cavaliers. Louvois, pour les sauver, disait au roi que cela valait mieux pour le service de Sa Majesté que s'ils aimaient les femmes, car, lorsqu'il fallait aller à la guerre et entrer en campagne, on n'aurait pu les détacher de leurs maîtresses. Tandis qu'ayant d'autres inclinations, ils étaient bien aise de quitter les dames et d'entrer avec leurs amants en campagne. »



Tallemant des Réaux raconte aussi la scène suivante : « Le prince de Condé, sortant de son carrosse pour faire halte dans une auberge de campagne, avise un jeune garçon qu'il trouve charmant. Il l'aborde aussitôt, lui pose des questions sur son collège et, tout en discutant, l'entraîne dans sa chambre où le dîner est servi. Les laquais, habitués à ce manège, laissent le prince et l'écolier en tête-à-tête. Condé lui demande si, avec ses camarades de classe, il n'a pas l'habitude de se branler, et sans plus attendre, plonge sa main dans la culotte du chérubin.

– Comment ? Vous ne bandez pas ?

– Pardonnez, Monseigneur, dit l'écolier rougissant, c'est le respect qui m'empêche.

Alors le Prince se fait prendre son engin et enseigne au novice à le branler de la main gauche en lui mettant les doigts de la main droite dans le cul. À ce moment on frappe à la porte. C'est le trésorier du prince qui a couru après lui depuis Paris pour lui faire signer des papiers importants. Furieux, le prince jette l'homme dehors en hurlant : “C'est bien le moment pour me faire signer des papiers !” »




Source : https://i-am-wanna-i-am.skyrock.com/310 ... peche.html



Enfin, le roi Frédéric de Prusse s'amusait régulièrement avec ses jeunes officiers aussi. Aucun mal à cela vu qu'il n'est ni moins que le fondateur de l'armée allemande moderne, longtemps réputée invincible...



< Pour voir cette image, vous devez être enregistré et connecté >




A.
Sexamat
Messages : 87
Inscription : jeu. 30 sept. 2021, 22:58
Localisation : Pays de la Loire. Angers

Re: Vocabulaire de notre hobby...

Message par Sexamat »

je rajoute des expressions venues directement du moyen âge:

pour le pénis: L'épée, la lance... le gourdin...

Pour les testicules ou/et le scrotum: les sacs a jute...

Pour la masturbation: se masser la hampe

Pour uriner: lancequiner...

Pour baiser: embroquer la femelle...



Je ne suis pas sur que ces expressions soient d'une grande vérité historiques, mais je les ai toutefois lues dans des récits "dits" historiques...
Répondre