Mon premier massage tantrique

Cette section est là pour vous donner l'occasion de raconter une partie de branlette insolite qui vous a marquée ou amusée. Ou ça ? Comment ? Avec qui ? Ce n'est pas un blog, mais lancez-vous.
Répondre
Avatar du membre
onanch
Messages : 1
Enregistré le : ven. 30 août 2019, 16:12
Localisation : Geneve

Mon premier massage tantrique

Message par onanch » jeu. 12 sept. 2019, 15:24

Accro à la masturbation depuis toujours et ayant des attirances pour les hommes, je me branle souvent devant des films gays. J’ai eu quelques rencontres avec des mecs mais pas très fréquentes.
L’été dernier je me suis laissé tenter par un massage tantrique (le masseur et le massé sont nus) par un gay expert en la matière. J’ai choisi l’options « massage avec finition ». C’est-à-dire qu’il me masturbe à la fin du massage mais sans plus.
D’après la photo sur son site le mec est pas mal bâti. Le jour du rendez-vous il fait une chaleur caniculaire. J’arrive chez lui, il me reçoit avec un beau sourire. Il est en short et débardeur. Il me propose que je prenne une douche car je suis transpirant. Une fois douché, la serviette autour de la taille je le rejoins dans une pièce à la lumière tamisée, une douce musique relaxante et des bougies odorantes. Je me débarrasse de la serviette en même temps qu’il se déshabille. Evidemment que mon regard vise son sexe. Normal, poilu, non circoncis, son torse est également légèrement velu. Je me maîtrise pour ne pas m’exciter tout de suite.
Je m’allonge à plat ventre, les bras le long du corps, le visage dans l’ouverture de la table de massage. Il me couvre littéralement d’huile et commence le massage. Calmement il passe sur tout mon corps. Des épaules, il passe au dos puis descend vers les fesses puis l’entrejambe. Ecarte mes cuisse et masse l’anus sans intrusion. C’est étonnant et relaxant. Je me laisse faire en fermant les yeux. Il passe ensuite aux jambes puis aux pieds. Chaque partie du corps est explorée. Il revient se placer vers ma tête et en massant le dos je sens son souffle sur ma nuque. Je pense qu’il fait exprès pour que je le sente bien. J’ouvre les yeux et par l’ouverture de la table je vois son sexe, au repos à quelque dizaines de centimètres de moi. Beau spectacle ! Mais je me maîtrise pour éviter d’avoir une érection.
Vient le moment de me mettre sur le dos. Que va-t-il se passer si je bande ? Et je sais que je vais bander. On verra bien. Il doit avoir l’habitude. Il recommence son massage par la tête, le torse, le ventre puis passe assez rapidement sur ma bite qui ne reste pas au repos bien sûr. Il poursuit sur les jambes et remonte. Et là, je sens que je vais avoir de la peine à maîtriser. Il masse mes testicules, ma bite, la décalotte et masse le gland. Inutile de faire un dessin de l’état dans le quel je me trouve. Comme j’ai tendance à être un éjaculateur précoce, je l’averti que je risque d’éjaculer assez vite. Il s’arrête, presse doucement un point entre les testicules et l’anus en même temps qu’il pose l’autre main sur mon ventre pour calmer tout ça.
Se suis couvert d’huile qui se mêle à la transpiration, tout comme lui d’ailleurs. Ce qui fait que chacun de ses attouchements est d’une douceur extraordinaire. Il reprend le massage de ma bite. Je ne sais pas à quel moment s’arrête le massage et commence « la finition ». Je me sens un peu bête mais c’est tellement explosif ce massage.
Tout à coup, et vraiment sans que je m’y attende le moins du monde il se penche sur mon torse et l’embrasse. Très rapidement il remonte vers mon visage et me prend à pleine bouche pour me rouler une pelle. Je suis tellement surpris que je de sais pas comment réagir. Mais cela ne dure qu’une fraction de seconde. Je sens qu’il vient de poser sa bite sur ma main. Le contact est bien volontaire. C’est bien ce qu’il cherche. Je prends son sexe en main et je le sens se gonfler. Nos deux corps sont ruisselants. Il est viril bien que je pense qu’il soit passif. Inutile de décrire comment se trouve mon bas-ventre. Mais comme il n’y a plus de massage, je me détends, n’ayant plus la crainte d’une éjaculation précoce et puis maintenant j’ai compris que je peux me laisser totalement aller.
Il se relève puis monte lentement sur la table en se mettant à cheval sur mon torse, son sexe bien droit juste devant mon visage. Si ce n’est pas de la provocation je ne sais pas ce que c’est. Je lui masse, à ma façon, les fesses. Je dresse ma bite contre son anus. Il semble aimer çà mais nous n’irons pas plus loin. Ni de fellation. Je le serre dans mes bras, nous nous embrassons, il se frotte contre ma bite en me faisant comprendre que je peux totalement me laisser aller. Pas besoin de me faire prier et je jouis sur ses fesses en gémissant.
Il descend de la table, sourit et me demande si je suis plus détendu. Je lui réponds que oui et il m’explique qu’il me sentait tellement sur la défensive qu’il s’est dit « Faut que je fasse quelque chose pour lui ». Je n’en crois pas mes oreilles mais il était sincère. J’ai donc eu droit à une finition de grand luxe.
Bon sang que c’était bon. Si vous n’avez jamais fait de massage tantrique allez-y ça vaut le coup.

Répondre