le gland et du gel

Cette section est là pour vous donner l'occasion de raconter une partie de branlette insolite qui vous a marquée ou amusée. Ou ça ? Comment ? Avec qui ? Ce n'est pas un blog, mais lancez-vous.

le gland et du gel

Messagepar antoine » Lun 06 Août 2018, 17:08

Depuis toujours je me branles tes simplement, je prends ma bite a pleine main, et je vais des vas et viens. Mon prepuce etant tres cours, la peaux remonte a peine sur le gland. Il est d'ailleur que peux sensible vu qu'il est toujours a l'air libre a froter sur
les vetement. Et pour finir, ca dure de 15 secondes a 1 minute grand maximum, avec un plaisir tres relatifs ...

Il y a deux semaines, j'ai vraiment eu de jouir, d'avoir un vrai orgasme comme certain le raconte. Il faux donc que je changes ma maniere de me branler.
La partie la plus sensible est visiblement le gland, et une seule maniere d'en faire quelque chose ... du gel. Ni une ni deaux, je fonce au supermarche du coin et j'achete un pol de gel durex, ca feras bien l'affaire.

Une fois rentre, je me mets tous nus sur mon lit, une bonne dose sur le gland et la bite et commence a etaler doucement sur ma bite et le gland. Premiere sensation de froid pas desagreable. Par habitude je reste sur ma bite sans toucher a mon gland. C'etais deja mieux que d'habitude. Mais j'ai decide d'attaquer le gland ... alors j'y vais, je me concentre plus que dessus, je le prend dans le creux de ma main, je le tourne dans tous les sens, fais des petit vas et viens en le serrant et je sens petit a petit qu'il se reveille et me donnes des sensation ... pas desagreable :)

Et puis d'un coup c'est completement decuple, je commence a devenir quelque peux bruyant dans mon plaisir... je sens comme des decharges de plaisir, ENORMES ... j'ai jamais connus ca avant ... ca monte encore, je tentes de me retenir, le gland commence limite a me faire mal, mais je continue et la sens un mega truc qui monte depuis mon bas ventre, remonte ma bite, arrive au bout de mon gland et j'explose ... bon en pratique juste deux goutes de sperme qui coules ... mais j'ai eu l'impression d'ejaculer a deux mettre un torrent de sperme. Je continues a triturer mon gland apres avoir ejaculer et la je commences a comprendre les gens qui disent qu'ils sont incapable de se toucher apres avoir ejaculer ... c'etais limite douloureux, mais ca donnais du plaisir aussi, verdict, je continues, ce qui entretient encore mon erection pendant quelque temps ...

Tous ca c'est passe en plus ou moins 45 secondes ... mais j'ai l'impression que ca a dure une internite ... et que ca doit etre a peux de chose pret mon premier orgasme que j'ai vraiment ...

conclusion, je me branles plus que comme ca, trois a quatre fois par jour, deux pot de gel par semaine a ce rythme la, ca fais un peux cher, mais c'est vraiment que du bonheur je dois dire.

Il est jamais trop tard pour decouvrir ... un jour j'arriverai a tenir quelque minute ;)

Petite anecdote ... mes colocataires on vite compris ... et m'on demande si je pouvais etre un peux moins bruyant quand meme quand ils sont la ;)
Avatar de l’utilisateur
antoine
 
Messages: 95
Enregistré le: Mer 09 Nov 2005, 15:32

Re: le gland et du gel

Messagepar TeeEff » Mer 08 Août 2018, 22:12

Hello,

Regarde dans la rubrique "Comment on fait ?" il doit bien y avoir des techniques spécialisées pour le gland. Moi je te propose le chapeau chinois: avec les doigts tu caresse le gland en remontant. Cf cette video https://www.pornhub.com/view_video.php?viewkey=2016834462 à 22:47
Moi je le fait avec juste le bout des doigts en remontant et en redescendant.

Tu peux mater d'autres video de "penis massage" ça te donnera des idées.

Bon par contre il faudra que tu apprenne a durer plus longtemps. Essaye avec un chrono, en faissant des pauses. Par exemple au début tu essaye 3 fois 1 min avec 10/15 sec de pause entre (pendant lesquelles tu fais de grandes respirations).
Tu travaille bien la pression sur le gland et j’espère que tu pourra tenir plus de 10 min. Te laisse pas impressionner par les mecs du site qui tiennent 2h (coucou Arnaud) tu le fais à ton rythme.

Enfin tu peux varier de lubrifiant. pour la branle tu peux utiliser des trucs gras comme les crèmes ou le lait hydratant, la crème solaire c'est de saison. J'utilise de l'huile sèche, tu devrais en trouver au rayon beauté du supermarché, le petit marseillais en fait (https://www.lepetitmarseillais.com/soins-du-corps/huile-seche-sublimante-peaux-tres-seches). C'est bon pour la peau et les cheveux mais c'est aussi TRÈS bien pour s'astiquer le gland. Tu peux aussi tester l'huile d'amande douce (par exemple au rayon puériculture) mais je trouve que l'huile sèche ne laisse pas de sensation de gras.

Bonne branle
TeeEff
 
Messages: 61
Enregistré le: Mer 02 Jan 2013, 22:31

Re: le gland et du gel

Messagepar antoine » Lun 03 Sep 2018, 14:04

TeeEff a écrit:Bon par contre il faudra que tu apprenne a durer plus longtemps. Essaye avec un chrono, en faissant des pauses. Par exemple au début tu essaye 3 fois 1 min avec 10/15 sec de pause entre (pendant lesquelles tu fais de grandes respirations).
Tu travaille bien la pression sur le gland et j’espère que tu pourra tenir plus de 10 min. Te laisse pas impressionner par les mecs du site qui tiennent 2h (coucou Arnaud) tu le fais à ton rythme.


avec le temps, j'ai finis par me faire une raison, j'ejacules entre 20 et 45 secondes c'est comme ca, et les quelque rare fois ou ca dure plus longtemps, (les fois ou j'arrive meme pas a ejaculer) j'en ai ras le bol apres une ou deux minute maximum et je commences alors une cadence de 10-15 vas et viens par seconde (imagine la vitesse maximum que tu peux faire au point de te faire mal au frein et au prepuce a cause de la violence :s) jusqu'a ejaculer dans la douleur, essoufler mais content que cela soit enfin finis.

donc la, ... la je suis deja mega content, j'ai enfin du vrai plaisir a me masturber et un truc qui ressemble clairement un un orgasme :D
Avatar de l’utilisateur
antoine
 
Messages: 95
Enregistré le: Mer 09 Nov 2005, 15:32

Re: le gland et du gel

Messagepar Webmaster » Lun 03 Sep 2018, 17:10

Il te manque peut-être une mise en "contexte" de tes branles. Ce que tu décris ressemble plus à des éjaculations mécaniques, parce que tu en ressens le besoin, mais sans y chercher la moindre forme de plaisir. J'ai eu des périodes comme ça (et j'en ai encore), particulièrement cette sensation de vouloir à tout pris que ça sorte parce qu'au bout d'un moment ça gonfle (bon par contre, c'est effectivement pas au bout d'une minute).

Du coup, moi j'aurai envie de te donner le conseil inverse de TeeEff. Oublie la performance (chrono), oublie la finalité (éjaculer / jouir), oublie l'incertitude de jamais y arriver. Je ne sais pas si tu est avec quelqu'un ou pas, mais trouve n'importe quel moyen de te consacrer du temps pour toi exclusivement (plus facile en solo évidemment). Là, ne cherche pas à te branler, mais juste à découvrir les sensations. Par exemple, tu lubrifie un seul doigt et tu fait comme si tu redécouvrais ton service trois pièces. Passe doucement sur toutes les zones, si tu trouves une région sensible ou apparemment faisant remonter une sensation gênante, voire un peu désagréable, essaye de grattouiller gentiment (pas avec les ongles, hein !) pour voir ce que ça donne.

Comme ça je me suis découvert une zone hypersensible juste à gauche du méat (pourquoi pas à droite ? mystère) où si je me débrouille bien (ce qui arrive pas souvent), j'en ai les jambes qui tressautent sans que je puisse les contrôler. N'hésites pas à concentrer tes recherches sur le gland, la couronne aussi, puisque c'est effectivement la zone la plus sensible. Mais pas que (queue :lol: ) ! Par exemple, j'ai aussi découvert que je prenais parfois du plaisir juste en faisant des vas et viens sur le long de ma queue, mais sans jamais une seule fois toucher au gland.

Évidement, comme Rome s'est pas faite en un jour, c'est probablement pas du premier coup que tu vas réussir. C'est comme tout, faut d'abord en avoir envie et ensuite surtout pas te laisser submerger par les échecs. Je te garantis que c'est pas du jour au lendemain que j'ai réussi à tenir longtemps. Et encore, perso, je ne me revendique clairement pas comme un gooner. Je ne m'en sens pas frustré pour autant. Ils vont résolument plus loin que ce que je pratique, mais du moment que ça me satisfait comme ça.
Avatar de l’utilisateur
Webmaster
Site Admin
 
Messages: 1657
Enregistré le: Lun 05 Juil 2004, 15:57
Localisation: Montpellier

Re: le gland et du gel

Messagepar sturbeur09 » Mar 04 Sep 2018, 08:10

tout à fait en phase avec notre cher Webby!!! Notre sport favori est loin d'avoir révélé tous ses secrets... et combien notre instrument de travail nous cache-t-il de possibilités d'arriver au but que nous recherchons? Combien de solutions, en solo ou en groupe, trouverons-nous encore pour atteindre le nirvana de la jouissance? Si quelqu'un le sait... c'est que Dieu existe et que c'est lui.... :branler: :ejac: :sperma: :boink:
Avatar de l’utilisateur
sturbeur09
 
Messages: 259
Enregistré le: Mer 27 Avr 2011, 00:33
Localisation: Midi-Pyrénées


Retour vers Récits et expériences mémorables

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron