Sous une pluie d'été, nylon mouillé

Venez discuter branlette (et uniquement de ça) si et seulement si votre sujet ne peut aller dans une autre section.

Sous une pluie d'été, nylon mouillé

Messagepar Wellandco is back » Jeu 09 Août 2018, 16:06

Passablement excité par les grosses chaleurs qui règne en Alsace, je suis souvent en quête de nouveaux endroits ou me branler, sans me faire toper of course. Trois semaines auparavant, je m"était affalé sur le canap en regardant une série, mais tout en me tripatouillant un peu le gland.. Je venais juste de m'épiler totalement Mon sexe hyper doux au toucher , la sueur qui en découle entre les cuisses, Du coup, je commence à bander ferme, mais je me contente de presser doucement mon gland et si j'y travaillais suffisamment je pouvais aller jusqu'a jouir... Mais je fais durer le plaisir.. Seul chez moi je déambule nue uniquement vêtu d'un collant couleur chair que j'étire jusqu'en haut de la poitrine. J'essaie de rester dur juste en me caressant les tétons. Je les titilles à travers le nylon et quand je suis bien excité je les sens réagir.

( j'ai découvert cette technique sur Xhamster, j'ai contacté la personne sur Skype , tous les deux vêtu de notre collant et on s'est envoyé en l'air comme des fous juste en se frottant doucement à travers le nylon, lui à Fribourg moi pas loin de Colmar)

Il est trois trente du mat, j'entrouvre la porte d'entrée j'avais envie de profiter de la fraicheur de la nuit. Je sors sur le perron juste en crocs et collant Restant un long moment à écouter le silence de la nuit. Tout le monde dort, sauf moi. Je me suis chauffé toute l'après-midi restant devant mon écran avec des pauses de temps en temps de un quart d'heure- vingt minutes pour boire manger, fumer. j'ai baptisé chaque pièce de la maison avant de ressortir. après avoir visite toutes les pièces, bien bandé quand je passe devant une fenêtre, puis une autre. Je me vois dans le miroir de la salle de bain, je fais une petite pause caresse et puis je continue vers le perron et là je suis chaud-bouillant. Je me faufile dans mon petit jardin à la lueur jaune des Candélabres , juste caché par trois arbres de la maison du voisin. J'en profite pour recommencer à me caresser les bourses ainsi que ma tige.D'un coup je sens sur mon corps un souffle étonnamment chaud quand le vent se leva d'un coup suivi de la pluie. dans une atmosphère déjà très humide mon collant me moulait parfaitement le corps, je ressentais le contact du nylon partout sur ma peau. La pluie s'intensifie , le tonner gronde, mon collant s'humidifie lentement et bientôt c'est un déluge qui me rince totalement comme si je sortais de la douche habillé. Sous cette pluie battante, je plonge ma main dans mon collant et je m'empoigne le sexe, je fais quelques va-et-vients de ma main semie-ouverte en partant du bas de ma hampe pour remonter vers le gland ou je sers un peu à chaque passage. Tout était si fluide, les mouvements presque au ralenti comme une masturbation aquatique. A ce moment précis, je pense que j'aurais pu rester sur cette vague de plaisir un long-moment, puis le temps se distord, c'est le bruit d'un 4x4 qui me sort de mon obsession. Au moment ou je reprends un peu le contrôle, je change de technique. Je replonge ma main droite dans le collant enduite de salive et d'eau de pluie puis je frotte le gland d'un mouvement circulaire avec la paume... Sensations garanties!! Une longue coulée sort mon gland turgescent, bientôt suivie d'une deuxième un peu moins chargée, j'attends encore un peu.. Je suis au bout du supplice, si je veux rentrer je dois jouir... Une troisième coulée très abondante et bien maitrisée sortait comme un long filament blanc et s'écoulait le long de mes bourse sans que je ne touche ma verge, juste en contractant mon muscle PC qui sert aussi à se retenir d'uriner. Puis J'explose littéralement, libérant mon foutre resté sous pression qui jaillit de mon urètre pour me mettre KO et me faire tomber à genoux en reprenant mon souffle après un orgasme comme je n'en avais pas connu depuis longtemps. La limite du plaisir et de la douleur sont alors très proches, elles se juxtaposent tellement mon gland est devenu sensible après des heures à le triturer...Ouha merci l'orage :kapo:

Une semaine plus tard je recommençais de jour sous le soleil... Vidéo sur Xhamster ---> https://fr.xhamster.com/videos/in-panty ... de-9767810
Avatar de l’utilisateur
Wellandco is back
 
Messages: 135
Enregistré le: Dim 26 Oct 2014, 22:24

Retour vers Discussions autour de la masturbation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron