Branle au controle de l'aéroport

Ici, raconte tous tes fantasmes de branles imaginaires...
Répondre
Avatar du membre
allyoucanmast
Messages : 62
Enregistré le : lun. 18 juil. 2011, 13:37

Branle au controle de l'aéroport

Message par allyoucanmast » ven. 18 juin 2021, 09:16

Un texte que j'ai écrit il y a quelques années, il y a un peu tout ce que j'aime, branle, exhib, voyeurisme et branle sur instructions. Je l'avais envoyé à une correspondante avec qui on se masturbait en ligne, je vous laisse le texte écrit comme tel :



Hier j'ai pris l'avion. Au passage du portique de

controle, sans chaussures et sans ceinture, j'ai

imaginé que tu te tenais derrière le portique, dans

ton sévère uniforme d'inspectrice de sécurité.

A mon passage sous l'appareil, il se met à biper.

Immédiatement tu te diriges vers moi et me demande de

te suivre pour un controle appronfondi.

Nous entrons dans une petite pièce vide à l'exception

d'une table et tu verrouilles la porte derrière toi.

Tu me fais placer d'un côté de la table, debout, et tu

prends position de l'autre coté.



"On enlève le haut" me dis-tu. Me voilà torse nu.

"Bien, et maintenant le bas". Je déboutonne mon

pantalon et le fais tomber à mes chevilles. "Le

calecon aussi". Gené, je m'execute, et me voila

maintenant nu devant toi.



"Voila donc l'objet du délit" dis tu en scrutant mon

sexe. Tu t'approches et le prend entre tes doigts, et

le fais aller et venir. Naturellement, il se met à

grossir. Tu le laches brusquement et t'exclames "Mais

il est chargé ! Vous ne pouvez pas prendre l'avion

comme ça, il faut décharger votre arme. Allez, au

travail!" me fais tu en mimant le geste d'une

masturbation.



Je prends donc mon sexe raide en main et commence à le

branler doucement comme tu me l'as montré.

"Peut-etre un petit encouragement?" me dis-tu en

ouvrant veste et corsage pour extraire un teton gonflé

et me l'agiter sous le nez. Je me masturbe de plus

belle en tendant la bouche pour saisir ce petit cone

de chaire dressée. Puis tu recules et souleve

rapidement ta jupe jusqu'au nombril. J'aperçois avec

surprise une fente de chair rosée au milieu d'une

jolie touffe de poils, puisque tu ne portes pas de

culotte. Tes deux mains se posent alors sur ta chatte

et entreprennent d'en ecarter les levres pour mieux

t'exhiber face à moi. Je peu voir maintenant ton

intimité toute humide, et ma main s'active rapidement

autour de ma tige dressée, au gland luisant de mouille

de plaisir devant le superbe spectacle que tu

m'offres.



Tu commences alors a masser ton clitoris tout en

faisant coulisser un doigt sur ta fente humide.

Bientot, il penetre à l'intérieur en un beau mouvement

de va et vient.



Je me branle maintenant tres rapidement, je n'en peux

plus alors que je continue à observer tes mains sur

ton sexe qui ruisselle lui aussi. Alors que tu

m'encourages de ton regard, par tes mots cochons et ta

propre masturbation, je sens le sperme monter à

travers ma queue. Puis brusquement il jailli en long

filets blancs et epais qui vont s'ecraser sur la

table, au rythme de ma queue qui tressaute entre mes

doigts. Le sperme finit de s'ecouler lentement à

travers de mon gland, alors que tu passes ton doigt

sur l'une des trainées de foutre sur la table, avant

de le porter a tes levres et le passer sur ta langue

en me regardant d'un air concupiscant.

"Et bien voila, etait-ce si difficile?" me demande tu

avec un air indulgent?. "Allez, dans l'avion

maintenant", me dis tu en me designant la porte...

Répondre