edging et milking

Ici, raconte tous tes fantasmes de branles imaginaires...

edging et milking

Messagepar mathdu52 » Ven 05 Fév 2016, 21:18

Salut à tous, je suis un mec de 26 ans encore puceau (oui je sais ça craint) et j'ai un énorme fantasme : l'edging et le milking.

En gros, être totalement à la merci d'un mec pervers qui me masturbe très très très longtemps et qui m’empêche de jouir, ou alors justement qui me masturbe encore et encore et encore en me faisant jouir de nombreuses fois. Je ne sais pourquoi mais j'adorerais vivre ça, suis-je le seul ?
mathdu52
 

Re: edging et milking

Messagepar Lumio » Jeu 23 Nov 2017, 17:50

Salut mathdu52,

Tu es loin d'être le seul, j'aimerai subir ce traitement :oops:
Lumio
 

Re: edging et milking

Messagepar Dreikin » Mar 28 Nov 2017, 23:10

Moi aussi j'aimerais vivre cette expérience.
Avatar de l’utilisateur
Dreikin
 
Messages: 13
Enregistré le: Dim 03 Mai 2015, 01:21

Re: edging et milking

Messagepar gay45 » Mar 02 Jan 2018, 11:13

Je suis moi aussi preneur de ce genre de pratique ^_^
si quelqu'un sur le forum et partant....
Avatar de l’utilisateur
gay45
 
Messages: 55
Enregistré le: Mer 28 Jan 2015, 21:12
Localisation: proche de montargis (loiret)

Re: edging et milking

Messagepar francoidu22 » Mar 02 Jan 2018, 19:16

j'avoues que c'est tres excitant . perso ca serait plutot par une femme qu'un homme
francoidu22
 
Messages: 8
Enregistré le: Jeu 24 Mars 2016, 15:13

Re: edging et milking

Messagepar mozart » Sam 27 Jan 2018, 12:32

bonjour

je pratique l'edging sur un mec qui adore , je l'ai autorisé à éjaculer au bout d"une heure et quart . il était comme fou , une éjac d"une violoence incroyable.
mozart
 
Messages: 4
Enregistré le: Sam 13 Oct 2012, 08:59

Re: edging et milking

Messagepar Lumio » Dim 28 Jan 2018, 17:32

Ceci me fait penser aux vidéox de Docteur Cum qui traîne sur Pornhub, ou voire du studio King, je me suis longtemps branlé dessus et les mecs qui sont soumis prennent un pied grandiose :ejac:
Lumio
 

Re: edging et milking

Messagepar bilal69 » Mer 07 Fév 2018, 21:36

Ces vidéos m'excitent à mort !
Mais je n'ai malheureusement jamais essayé...

https://www.xtube.com/video-watch/monst ... s-23824841
bilal69
 
Messages: 7
Enregistré le: Lun 04 Août 2014, 22:55
Localisation: Amsterdam

Re: edging et milking

Messagepar jeudivers » Lun 12 Mars 2018, 15:14

j'avoue que j'adorerais, autant subir que faire subir, ce genre de longues séances de soumission à la masturbation.
Le plaisir est différent à mon avis, fait par une femme ou un homme. Fait par une femme, le plaisir, enfin, les plaisirs, car ils sont variées et se ressentent chacun à leur façon, entre dans le domaine des plaisirs habituels entre un homme et une femme.

Fait par un homme - je vais adopter la situation du sujet qui subit - les plaisirs sont tout autres, pour peu qu'on soit un tantinet bi. Il y a d'abord la nudité des organes sexuels, que l'on doit laisser regarder, vite associée à avoir à se laisser toucher intimement sans qu'on ne puisse l'éviter, car il est indispensable dans mon esprit d'être attaché pour éviter la tentation de pouvoir se soustraire à ce que l'autre homme veut voir, et faire...et l'on est vite amené à montrer son érection qu'on ne peut empêcher d'avoir; on montre ça à un autre homme en sachant qu'il connait des réactions intimes et le plaisir que l'on ressent quand le durcissement de la verge se fait, et qu'elle se met à palpiter doucement sous l'effet de la masturbation subie.

L'autre différence essentielle est qu'un homme qui pratique sur lui-même le edging sait parfaitement comment il faut faire sur un autre pour jouer de toutes les nuances possibles sur le plaisir qu'il veut provoquer pour en observer tous les effets, faisant fi de toute pudeur, de toute décence, de tout égard pour ce qu'on montre qu'on ressent du plaisir donné : les masturbations lentes, le jeu du doigt sur la verge, le gland, les bourses, tous les jeux de toutes sortes, de décalottages savants, perfidement appliqués, que l'on fasse apparaitre la boule de chair si sensible petit à petit...ou d'un seul geste vigoureux de décalottage entier, petite peau mise à l'envers sur le membre, pour bien faire "montrer" ! dans quelle état se retrouve sa queue après qu'on ait fait une telle chose si intime...

Bien sûr le tourment peut durer longtemps, avant l'apaisement, indispensable pour le simple confort, tout comme il est indispensable au tourmenteur de pouvoir voir quand cet apaisement se fait, que la jouissance est montrée, que le sperme se vide, comment se font les contractions d'expulsion et en quelle quantité la semence est produite....

Sans compter aussi qu'un edging bien fait implique la contemplation par le voyeur, autant que l'exhibition pour la part d'exhibitionnisme obligé de celui qui subit ce jeu, de tout ce qui accompagne l'impudeur d'une telle séance, l'anus, la bague anale étant sollicités à partir d'un moment, par un doigt, un plug...rien de plus indiscret après avoir été exprès laissé au repos et que l'érection ne se fait plus, que d'avoir à montrer que sa verge se tend à nouveau, parfois très fort ! parce qu'un doigt plus ou moins lubrifié est rentré dans le petit trou....

Rien de tel non plus que d'amener l'homme soumis à un edging sans contrainte de pudeur possible pour lui...à avoir à supplier à un moment qu'on le libère de l'envie où il est, et qu'on lui aura fait avouer à plusieurs reprises en le voyant réagir sans pouvoir se vider à ce qu'on lui fait, rien de tel non plus, pour l'un et pour l'autre, pour celui qui fait subir en tout cas, que d'avoir à supplier, même (et surtout ?...) s'il en a un peu honte...qu'on le fasse éjaculer ! alors qu'il sait qu'on va regarder quand ça se fera, que ça lui arrivera, surtout si avec perversité on a insisté préalablement, avant de l'autoriser à se soulager
en soulignant bien ce qu'on attend de pouvoir regarder..."Allez, je veux voir comment ça se passe, quand tu fais ça dans une femme habituellement, comment ça sort...ma main va te faire te vider encore mieux qu'un vagin !"

Je ne serais pas complet si je n'envisageais pas ici toutes les postures, et leurs changements possibles lors d'une séance, dans lesquelles on peut placer un homme pour les différents temps et les différents genres de pratiques auxquelles on veut le soumettre et le voir, y compris quand on le fait se libérer : debout, allongé, assis, etc.

J'avoue encore, et devrais-je en avoir un peu honte, me livrer au edging tout en rédigeant ce message...et je suis dans un état ! les doigts de ma main gauche sont luisants, à force, enduits d'un précum qui sort avec abondance, épais et bien transparent, de la petite fente qu'ont les hommes bien apparente dans certaines circonstances, ce qui est le cas en ce moment.

Avoir à me soumettre à un edging imposé me ferait actuellement le plus grand bien je crois, parce que je sais qu'à le fin, on me forcerait, que je le veuille ou non, à me libérer, alors qu'autrement je me retiens pour prolonger mes masturbations...

Quelqu'un aurait-il une remarque à faire sur tout cela ?...
jeudivers
 
Messages: 44
Enregistré le: Mer 09 Jan 2013, 12:44

Re: edging et milking

Messagepar branleur_31 » Dim 18 Mars 2018, 09:00

Je confirme que c'est génial
En tant que tourmenté ou tourmenteur...
Si un toulousain ou un grenoblois veulent essayer, me faire signe :-)
Avatar de l’utilisateur
branleur_31
 
Messages: 435
Enregistré le: Mer 22 Juil 2009, 15:00
Localisation: Toulouse

Re: edging et milking

Messagepar jeudivers » Mar 20 Mars 2018, 11:41

...hmmm ! Je passe du côté de Toulouse de temps en temps.

Je te contacterai alors, on ne sait jamais : j'aime autant aussi, être le tourmenteur que le tourmenté...et que cela dure longtemps !
jeudivers
 
Messages: 44
Enregistré le: Mer 09 Jan 2013, 12:44


Retour vers Tes fantasmes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités