Super technique...

Arriver à éjaculer lors d'une bonne branlette est très facile. Pourtant, certaines techniques permettent de ressentir un plaisir intense et peuvent vous arracher des cris de jouissances !
Répondre
Avatar du membre
tulum
Messages : 410
Enregistré le : lun. 13 févr. 2006, 13:14

Super technique...

Message par tulum » sam. 25 avr. 2020, 22:57

En fait vous pouvez vous branler de la manière que vous voulez. Mais ce qu’il faut c’est avoir conscience de chaque partie de votre queue et vraiment essayer de ressentir dans la main chaque parties. La hampe bien veineuse, le gland et son contour, le frein, le prépuce. En apprécier vraiment tous les reliefs...D’ailleurs fait dans Le noir, du coup, on est concentré uniquement sur le toucher qui est décuplé , par ce que c’est vraiment la main qui ressent. Et de la même manière faire en sorte que chaque partie de la queue ressente chaque partie de la main, doigts, paume... comme si la queue et la main ne faisait qu’un...

Avatar du membre
lépicurien
Messages : 139
Enregistré le : dim. 03 mai 2020, 21:20

Re: Super technique...

Message par lépicurien » dim. 05 juil. 2020, 18:36

Ouaouh! C'est absolument ce que je ressens. Depuis que je le fais dans le noir, j'ai dix fois plus de sensations aussi. C'est exactement ce que tu décris: ce rapport entre le sexe et la main et la conscience de chaque détail, de chaque petit bout de peau, de chaque relief. En le faisant je vois tout dans mes yeux fermés, tout se passe à l'intérieur et dans le toucher. C'est hyper fort!

Avatar du membre
Tripotin54
Messages : 176
Enregistré le : mar. 24 juil. 2018, 14:51
Localisation : Paris

Re: Super technique...

Message par Tripotin54 » mar. 07 juil. 2020, 21:27

Bien d'accord aussi ! C'est surtout la nuit que je me masturbe, dans le noir complet ou presque ... à part l'heure qui reste visible, pour savoir la durée de mes branles, mais je concentre mon attention sur les sensations que me procure chaque caresse, chaque frottement, de mes doigts ou ma main sur les diverses parties de mon zob, en direct et à sec ou par-dessus les douces microfibres du slip. C'est cette longue jouissance presque continue qui m'importe; pas une éjaculation que j'esaie d'éviter ....
Et l'obscurité favorise l'imagination ... :branler: :branler: :branler: :branler: :D

Répondre