Des exercices pour devenir multi-orgasmique

Arriver à éjaculer lors d'une bonne branlette est très facile. Pourtant, certaines techniques permettent de ressentir un plaisir intense et peuvent vous arracher des cris de jouissances !
Répondre
Avatar du membre
lépicurien
Messages : 73
Enregistré le : dim. 03 mai 2020, 21:20

Des exercices pour devenir multi-orgasmique

Message par lépicurien » mar. 07 juil. 2020, 21:40

J’ai déjà évoqué dans plusieurs posts ma pratique du sexe taoïste et comme c’est encore quelque chose que peu de gens connaissent, j’ai décidé de donner ici quelques explications. Vous allez voir, c’est tout à fait dans les préoccupations de notre forum car on y apprend à prolonger indéfiniment nos parties de plaisir favorites, et encore plein d’autres choses.

Je m’intéressais déjà comme beaucoup aux techniques d’auto-contrôle, aussi bien dans la branle que dans les rapports sexuels. Mais la grande découverte pour moi en ce domaine a été le livre de Mantak Chia "L’Homme multi-orgasmique". Il fait 300 pages, avec explications, exercices et schémas, pages que j’ai dévorées trois fois, et auxquelles je reviens de temps en temps, mais je vais essayer d’en résumer ici les aspects essentiels que j’ai moi-même expérimentés et qui m’ont permis d’acquérir une maîtrise vraiment satisfaisante en quelques mois. Avec ce que je vais expliquer, vous pourrez déjà essayer vous-mêmes ces techniques. Et la lecture du livre sera utile à ceux qui veulent comprendre plus en détails, avoir une vue complète de cette pratique qui s’ancre dans un savoir millénaire mais qui a été gardée jalousement par les moines taoïstes jusque dans les années 90. Pas besoin pourtant d’adhérer à toute la philosophie taoïste pour pratiquer le sexe taoïste! Mais cette méthode est vraiment puissante! En ce qui concerne le livre, malheureusement je ne possède que la version papier, du moins en français, et en pdf je peux seulement proposer la version en anglais. Adressez-moi un message avec une adresse mail si vous êtes intéressés.

Ces exercices vont t’apprendre non seulement à retenir l’éjaculation, comme dans l’edging, mais à le faire de telle sorte que tu puisses approcher suffisamment de celle-ci pour pouvoir éprouver l’orgasme, qui est un phénomène distinct de l’éjaculation se produisant juste avant. Le secret est dans une série de mouvements qui bloquent l’éjection du sperme mais font rayonner dans tout le corps l’énergie sexuelle produite par l’excitation et l'orgasme. En faisant cela, tu feras baisser la pression qui est dans ton sexe, mais si celui-ci continue à être sollicité, l’excitation peut monter encore et encore, jusqu’à l’orgasme.

CE QUE PERMETTENT CES EXERCICES:
  • Contrôler tes pulsions: une érection qui vient dans la journée à un moment où tu n’es pas disponible pour le sexe peut être calmée en faisant circuler l’énergie.
  • Éprouver un orgasme dans tout le corps, sans éjaculer, ou bien deux, ou bien trois, en fait autant d’orgasmes à la suite que tu voudras dans une seule session de branle ou un rapport sexuel.
  • Faire durer par conséquent les sessions de branle et les rapports sexuels autant que tu voudras pour ton plus grand plaisir et celui de ton éventuel(le) partenaire.
  • Choisir ou pas de terminer ces branles ou ces baises par une éjaculation. Éjaculer moins souvent est utile pour la santé, sachant que la fabrication du sperme est une dépense d’énergie considérable pour le corps. En revanche, les orgasmes, eux, lui apportent énormément de bienfaits. À 20 ans, notre corps ne pâtit pas d’éjaculer une fois par jour, tandis qu’à 50, 60 ou 70 ans, espacer les éjaculations (8, 15, 20 jours), économise ton énergie physique pour d’autres usages. Au début c’est un peu déroutant de finir un rapport sexuel sans avoir éjaculé, mais ce n’est dû qu’au formatage de notre esprit. On y trouve vite de grands avantages et une vraie plénitude. On peut aussi apprécier d’éjaculer seulement au bout de plusieurs orgasmes quand on a fait durer le plaisir suffisamment longtemps.
POUR BIEN LE FAIRE TU VAS DEVOIR T’ENTRAÎNER, VOICI COMMENT:
  • 1. APPRENDS À CONTRACTER TON MUSCLE PC (ce muscle situé au niveau du périnée, c’est-à-dire entre les testicules et l’anus). Contracte-le sur chaque expiration 36 fois de suite, relâche sur les inspirations. L’essentiel est de pratiquer régulièrement, par exemple le matin et le soir. Peu importe que tu sois en érection ou pas, mais au début tu sentiras mieux le muscle si ton pénis est au repos. Si tu n’as jamais entraîné ce muscle, comme par exemple avec les exercices de Kegel, il te faudra environ un mois pour bien y arriver. Au bout d’une semaine, tu peux rajouter un autre exercice: une contraction plus longue qui dure sur plusieurs cycles de respiration, soit une dizaine de secondes, et cela 9 fois (9 contractions longues). A terme, ces contractions longues bien maîtrisées sont le moyen de bloquer une éjaculation, à condition que tu t’y sois pris assez tôt car il existe un point d’excitation au-delà duquel on ne contrôle plus rien.
  • 2. QUAND TU SENS BIEN CE MUSCLE ET ARRIVES BIEN A L’ACTIONNER À TA GUISE, continue l’exercice des 36 fois mais en contractant maintenant à chaque expiration LE MUSCLE PC + L’ANUS (le deuxième juste après le premier mais tout en maintenant la contraction du premier). Pour bien y arriver, au début, tu peux accompagner la contraction de l’anus d’une contraction du tour des yeux, de la bouche et des poings, voire aussi des pieds, c’est-à-dire de tous les muscles circulaires comme l’anus (pieds et poings : c’est le muscle de la préhension). Il faut arriver à contracter l’anus sans contracter les fessiers. L’impression, quand l’anus se contracte, c’est que ce muscle remonte légèrement le long du rectum.
  • 3. QUAND TU ARRIVES BIEN À FAIRE CET EXERCICE (contraction du muscle pc et de l’anus), tu es prêt pour pratiquer L’EXERCICE DE LA CIRCULATION DE L’ÉNERGIE SEXUELLE. Sur la fin de chaque expiration, contracte le muscle pc, puis au moment de l’inspiration donne vivement une brève contraction à ton anus: tu sentiras alors comme une décharge agréable qui remonte très vite tout au long de ta colonne vertébrale jusqu’à la tête, un peu comme si ton inspiration "aspirait" l’énergie vers le haut. En relâchant l’anus, relâche aussi le muscle pc. Pas besoin de compter, tu peux juste répéter le mouvement à chaque cycle respiratoire, de 1 à 5 mn. À force ce mouvement deviendra très fluide, comme une vague allant des testicules, que tu peux remonter légèrement avant de contracter le muscle pc, jusqu’à l’anus, puis jusqu’à la tête avec la fameuse petite décharge. Ce mouvement peut être ample, accompagné d’un léger mouvement du bassin, ou très petit, donc discret, à faire à n’importe quel moment de la journée. Tu es donc prêt pour le faire chaque fois que tu as besoin de calmer une envie. En fait, là encore, peu importe que tu sois en érection ou pas. Mais si tu le fais quand tu es en érection, tu vas faire remonter une énergie plus puissante et, bien sûr, tu vas pouvoir calmer précisément ce feu de ton sexe. Tu as sans doute constaté cependant que la contraction de l’anus renforce l’érection: si tu souhaites apaiser complètement ton feu, la fin de l’exercice se trouve à la phase numéro 4, sinon tu as là un moyen de te rapprocher peu à peu de l’orgasme. À force tu apprendras aussi à ne pas synchroniser nécessairement ce mouvement avec la respiration: à l’approche de l’orgasme, la respiration peut rester calme, pour un meilleur contrôle, mais le mouvement s’accélérer, comme par petits coups de pompe, pour faire remonter l’énorme quantité d’énergie sexuelle que tu sens dans ton sexe.
  • 4. DERNIÈRE PHASE: UNE FOIS TOUTE CETTE ÉNERGIE DANS LA TÊTE, IL FAUT LA FAIRE REDESCENDRE DANS LE VENTRE, qui est notre réservoir d’énergie de tout le corps. Si tu ne le fais pas, tu peux ressentir comme un étourdissement; il est nécessaire de ne pas laisser l’énergie stagner là. Après les 1 à 5 mn de contractions qui ont fait remonter ton énergie à la tête (ou après un rapport sexuel où tu as pratiqué ce mouvement), imagine toute l’énergie qui y est accumulée comme une petite boule que tu vas faire tourner en spirales horizontales 9 fois dans un sens et 9 fois dans l’autre (ou 18, ou 36 fois). Explication: c’est un peu comme si cette petite boule devait entraîner un frisbee ou une assiette tournante de jongleur, mais chaque fois en agrandissant le cercle, d’où l’idée de spirales horizontales. Le but est d’agiter toute cette énergie pour éviter une impression de congestion ou de lourdeur dans la tête. Puis place ta langue sous le palais pour ouvrir le canal d’énergie descendant, qui passe par le front, le nez, la langue, l’œsophage, le sternum et le cœur, pour arriver finalement au ventre. Visualise neuf fois cette descente de l’énergie à l’avant de ton buste, mais en considérant bien que l’énergie (qui est de nature bioélectrique) circule continûment et bien plus vite que ta pensée: ce que tu visualises c’est comme quelqu’un qui avancerait tranquillement le long d’une rivière dont le courant serait très très rapide. Accompagne cette descente d’une respiration apaisée. Tu peux aussi imaginer que ce courant s’enroule autour de ton nombril, dans un sens, puis dans l’autre.
Voilà! Si tu es arrivé jusque-là dans ton entraînement, tu possèdes maintenant un beau moyen de maîtriser tes pulsions et tes envies, ainsi que d’équilibrer pour ta santé cette formidable énergie sexuelle qui est en toi. Et tu es aussi sur la voie de contrôler et développer peu à peu tes orgasmes en retenant ton éjaculation, pour ton plus grand plaisir et pour le plus grand plaisir de ton ou ta partenaire. Dans cette optique, je continue pour ma part à pratiquer très régulièrement l'exercice numéro 2 (contractions du muscle pc et de l'anus) en guise d'entraînement musculaire. Un muscle pc fort et réactif est la garantie d'un excellent contrôle de l'éjaculation. Et bien sûr j’applique les techniques des exercices 3 et 4 dans la vie quotidienne et mon activité sexuelle. J’ajoute cependant qu’au début, dans le feu de l’action d’un rapport sexuel, il paraît très difficile de bien sentir tout cela, d’où la nécessité de l’entraînement.

AFIN DE POUVOIR PRATIQUER LA TECHNIQUE DE L’EXERCICE 3 DANS LE FEU DE L’ACTION, VOILÀ COMMENT JE PRATIQUE MAINTENANT L’ENTRAÎNEMENT MUSCULAIRE:
  • 1) d’abord 36 contractions du muscle pc suivies d’une contraction de l’anus, chaque fois sur une expiration;
  • 2) puis 9 contractions longues du muscle pc (une dizaine de secondes chaque fois sur plusieurs cycles inspiration/expiration), avec une contraction de l’anus à la fin ou bien avec une série de contractions de l’anus tout en gardant le muscle pc contracté, comme de petits "coups de pompe".
J’ai livré tous mes secrets… Ces techniques sont vraiment puissantes et c’est à chacun de se les approprier à son rythme, à sa manière. Mantak Chia prévient qu’il n’est question d’aucun remède ici: ceux qui sont atteints d’hypertension artérielle, de maladies cardiaques ou d’un état de faiblesse générale sont invités à procéder lentement. Et les problèmes de santé restent d’abord à confier au médecin. Mais il dit aussi qu’on peut acquérir une bonne maîtrise de ces techniques en 3 à 6 mois et en ressentir les premiers effets au bout d’une ou deux semaines. Je le crois. En tous cas ç’a été vrai pour moi: deux semaines pour les premiers orgasmes multiples et 3 mois pour une assez bonne maîtrise de l'auto-contrôle et de la circulation de l'énergie. L’habitude des pratiques conscientes liées au corps, comme les arts martiaux, le yoga, le qi gong, ou même la méditation peuvent aider. Un bon contrôle de la respiration sera notamment un atout considérable. Il est important enfin de ne pas rechercher la performance pour la performance mais de cultiver avant tout le plaisir.

Alors essayez si ça vous tente, et n’hésitez pas à faire part ici de votre retour d'expérience!

Avatar du membre
Genuis2
Messages : 140
Enregistré le : mar. 14 avr. 2015, 16:23

Re: Des exercices pour devenir multi-orgasmique

Message par Genuis2 » mer. 08 juil. 2020, 09:28

Merci pour tout ces détails !

Répondre