Magnéto-stimulation

Tous les objets qui nous entourent peuvent faire l'objet d'un emploi différent en masturbation !
Avatar du membre
Zéphyr
Messages : 13
Enregistré le : ven. 09 sept. 2005, 20:48
Localisation : occitanie

Magnéto-stimulation

Message par Zéphyr » lun. 12 juin 2006, 18:41

Il s’agit en fait d’extraits de courriels que j’ai envoyés à un correspondant de ce site…. Je les ai regroupés pour en faire un florilège des techniques que j’utilise pour mon plaisir…

« Ma bitte me fait souffrir parce qu'elle m'en demande toujours plus...jusqu’où irai-je ? »

Quelques connaissances bien utiles
Il y a quelques années, j'étais en phase de découverte de ma multi-orgasmie. Je me documentais dans l'excellent livre de Manttak Chia et Douglas A. Arava "L'homme multi-orgasmique" Guy Trédaniel éditeur. Ce livre parle du Tao sexuel et donne clairement toutes les recettes. Les résultats ont très vite dépassé mes espérances. Il y est expliqué ces pratiques en couple et ….en solitaire ce qui m'a beaucoup intéressé .
Un autre livre intéressant « Tantra, le culte de la féminité » de André Van Lysebeth.
Tantra et Tao sexuel sont équivalents. Le Tao sexuel est Chinois et découles du Tantra qui lui est d’origine Indienne.
Je me souviens d’avoir expliqué rapidement et simplement la méthode à des copains...et cela marchait au point que certains m'avaient demandé si j'étais prof de Tao sexuel...

Un aimant de Haut-Parleur assez gros
. L'aimant de haut-parleur est de couleur brune et se trouve entre deux plaques de fer doux qui sont collée dessus. L'une d'elles traverse sûrement l'aimant. Pour récupérer l'aimant , il te faut prendre un tournevis assez fort mais ayant la lame visseuse fine. Il suffit de poser cette dernière à la jonction du fer doux et de l'aimant et de taper délicatement avec un marteau sur l'arrière du tournevis. en principe la colle sera rapidement vaincue et les armatures en fer doux se décolleront, libérant l'aimant.
Si celui-ci fait 9cm de diamètre extérieur il risque d'être un peu gros. Mais l'important est le diamètre intérieur. 4 à 5 cm sont les dimensions souhaitables (5cm si tu as de grosses couilles). Si le diamètre est plus faible, je ne pense pas que tu puisse te l'enfiler sur les couilles. Tu pourras alors l'utiliser pour contact simple...mais à ce point là il vaut mieux en utiliser des petits qui sont légers et plus faciles à manipuler.

- La Magnéto Stimulation
Procure-toi des aimants et commence à te les appliquer sur les parties génitales. Au début tu auras peut-être l'impression que rien ne se passe. L'action se fait bien sentir au bout de quelques jours de pratique. tu sentiras , lorsque tu les mettras en contact avec ton sexe, des sensations avant même que ceux-ci soient en contact proche de ta peau. C'est en cela que je dis que le corps devient rémanent et se souvient.
Comment faire en Pratique
S’il s’agit d’un aimant comme décrit précédemment, tu peux enfiler tes testicules ou ta bitte à travers le trou.
Si l’aimant est petit, il faut trouver des moyens de fixation avec des élastiques. Par exemple un petit aimant puissant (au néodyne) de chaque coté des testicules, éventuellement un sous les testicules au niveau du périnée.
Tu peux en mettre un sous le gland au niveau du frein. Il faut faire attention au petits aimants, ils peuvent s’attirer très fort et parfois se briser en se tapant l’un sur l’autre. Evite d’en mettre dans l’anus ou le méat urinaire.
S’il s’agit d’un gros aimant de haut parleur, une fois en place (testicules ou bitte) il est conseillé de faire tourner celui-ci autour de la partie qu’il stimule. L’action est différente suivant le sens utilisé : tonifiante (aiguilles d’une montre) ou stimulante (sens inverse).
Il faut laisser agir…éventuellement dormir avec pour rendre le corps magnéto sensible. Ne les porte pas plusieurs jours de suite, il faut des poses dans la progression. Tu peux même arrêter plusieurs mois puis reprendre…le corps n’oublie pas et tu le sentiras.
Tu peux te masturber te caresser avec l’aimant en place…tu sentiras des sensations nouvelles qui amplifieront avec le temps. Ton organisme s’accoutumera à ce ou ces champs magnétiques. Il ne les réclamera pas (pas de dépendance) mais il les reconnaîtra de mieux en mieux et de plus en plus fort et tu en éprouveras du plaisir que tu affineras par toi même en faisant les découvertes.

Le Magnétisme – Le Reiki
Je suis un adepte du magnétisme humain, du Reiki, et d'un peu de magie blanche...et tout cet ésotérisme je l'utilise pour me soigner, pour parfois soigner autrui, et surtout pour me donner et donner du plaisir sexuel. Je ne suis ni gourou, ni adepte de secte, et je n'ai rien à vendre. Je suis un jouisseur un adepte du plaisir solitaire.

Être adepte de Reiki et de magnétisme sera un plus dans la magnéto-stimulation. Je peux même te dire que par moments, je me demande si mon magnétisme personnel n'est pas le plus important de l'histoire.
Je me suis intéressé au magnétisme à travers quelques bouquins faciles à trouver et je pense que je dispose de cette énergies en quantité assez forte. J'ai l'impression que la manipulation des aimants a considérablement augmenté mes capacités en la matière. Je me suis rendu compte très nettement que mes deux mains n'avaient pas la même action quand je les pose sur mon sexe. Etant gaucher, je me branle et me caresse plus de la main gauche; cependant ma main droite semble émettre un magnétisme important qui agit partout sur mon corps et plus particulièrement sur mon sexe. Souvent, quand je ne me place pas d'aimant, ma main droite me procure pratiquement les mêmes sensation. Le seul inconvénient est que je doive la garder en place, alors qu'un aimant me permet de me caresse ailleurs tout en bénéficiant de son action.
Je te parle du Reiki, car j'ai suivi aussi une formation de base. Mais je ne suis pas sûr d'avoir acquis quelque chose de plus...à vrai dire j'ai l'impression que je l'avais bien avant de suivre une initiation sans savoir ce que c'était. Je ne sais pas vraiment faire la différence entre Reiki et magnétisme...
Pour en revenir aux aimants, je souhaite autant que possible guider pour permettre de franchir rapidement des étapes que j'ai dû découvrir à la longue.

Les tissus fins
Je me suis acheté au marché un morceau de toile d'organza ou organdi (orthographe approximative). C'est cette toile est excellente pour les caresses corporelles et la branlette et est bien moins chère que de la soie. Comme il y en a 1,50m je peux me la mette dessus et me caresser de partout c'est super. Si en plus je mets un aimant je suis au top. Notez que la soie est aussi très bien mais je pense que l’organza provoque des micro vibrations plus efficaces que la soie quand on s’applique le tissus double au contact de la peau.

« Je peu avoir un plaisir énorme en me caressant les couilles à travers ce tissus et ce sans bander! J'arrive à dissocier la caresse testiculaire de la caresse du pénis, passer de l'une à l'autre puis les deux ensemble. Dans la nuit de mercredi à jeudi, je crois que j'ai bandé toute la nuit et que je n'ai jamais senti ma bite aussi grosse, gonflé et lourde...je soufre du plaisir que j'arrive à me donner. ma quéquette est la chose qui me donne le plus de plaisir toutes catégories confondues. Parfois je me branle tellement que j'ai comme des coups de pompe...et pourtant je n'éjacule pas souvent mais je me caresse beaucoup...je fais durer et puis je m'arrête pour dormir et recommencer plus tard. Je vis cela comme une sorte d'état euphorique où l'orgasme est roi en me dictant sa loi. »

Voici quelques recettes:
1 - Un morceau simple de ce tissus posé sur les couilles et caresse des couilles à travers le tissus, même sans bander => plaisir intense.

2 - enfiler les couilles et le tissus posé dessus dans le trou d'un aimant de haut parleur (diamètre intérieur = 4cm) et caresse des couilles idem ci-dessus => plaisir super intense

3 - poser un second tissus par dessus l'ensemble précédent et se caresser les couilles en faisant courir le second tissus sur le premier = > c'est encore mieux on crois que l'on va défaillir de plaisir

4 - en revenant au montage du 2 simplement on fait tourner l'aimant d'une main autour des couilles dans le sens inverse des aiguille d'une montre...là il se passe des choses pour lesquelles les mots me manquent. Les sensations sont énormes. Les micro vibrations associées au magnétisme te provoqueront des vibrations de tout le corps. ton érection sera monstrueuse...c'est le délire de l'orgasme non éjaculatoire. A ce moment tu peux entrer dans une sorte de transe sexuelle qui peux quelquefois faire peur tant cela est fort...et pourtant il y a mieux encore...c'est déjà l'état de conscience modifié.

5 - tout en faisant le point 5, ferme les yeux, si tu sais le faire , mets toi sur ton neutre (en déplaçant ta conscience sur ton chakra Ajna (sonnet du crâne). Puis tourne doucement la tête comme si avec ton front tu voulais faire avancer les aiguilles d'une montre... tu sentiras un plus supplémentaire, ce sera solide en toi tu seras super bien.
tu peux aussi jouer de la respiration en respirant comme les petit chiens (utilisé pour l'accouchement sans douleur paraît-il)...tu découvriras des voies inexplorée où la découverte est toute proche. Tu seras vraiment en état de conscience modifiée.

Enfin si tu sais visualiser ton énergie sexuelle, tu peux la pomper en serrant les muscles de l'anus...la faire remonter le long de la colonne vertébrale jusqu'à la nuque. C'est alors qu'en rentrant le menton, tu pourras faire entrer cet énergie dans ton cerveau puis tourner la comme expliqué plus haut un peu dans un sens et puis un peu en sens inverse....tu pourrais bien alors te déclencher des orgasmes cérébraux ce qui est le top du top...pour éviter l'éjaculation, mets la pointe de ta langue sur au milieu du palais, l'énergie redescendra au nombril via le cœur. Si tout va bien un circuit peut s'établir à l'intérieur de ton corps provoquant une extase sexuelle qui peut durer assez longtemps...sans fatigue et dont tu sortiras particulièrement en forme!

Sincèrement, je pense que les sensations que j'arrive à obtenir doivent être proches de celles obtenues par élctro-stimulation. Mas là, il n'y a ni pile, ni fil ni appareil compliqué risquant de tomber en panne.

Evolutions
Je me suis affranchi ou presque des aimants. Je pense que je suis à un stade suivant. Le magnétisme de ma main droite est énorme ou bien j'ai plus conscience de son existence. Je pense que très bientôt j'arriverai à éjaculer sans me branler. Par moment je me trouve dans un état tel que je ne me touche plus du tout le sexe, je suis sur une sorte de nuage et j'utilise mes mains pour caresser d'autres parties de mon corps : mes seins, mes cuisses mais surtout mon cou mon menton barbu et mes lèvres...parfois j'ai peur pour mon cœur, mais en même temps je me dis que c'est ainsi que j'accepterais de mourir. Maintenant je vis seul, donc je ne risque plus d'être dérangé par mon épouse. Quand je me couche , j'ai comme rendez-vous d'amour avec moi même, je m'aime et me dorlote. Je me couche avec seulement la veste de pyjama (j'aime bien avoir les épaules couvertes), je m'allonge sur le dos, je me recouvre et alors commence instantanément le voyage de ma nuit car c'est un voyage de plaisir qui me dure toute la nuit.
Dès que je pose ma main droite sur mes couilles, je suis pris de vibrations intenses et internes, je sens l'érection venir, lentement...elle n'en finit pas de monter, on dirait qu'un courant électrique me parcourt les couilles, je suis "à ma merci", "je m'appartiens". J'aimerais te parler de tout ça de vive voix car je ne sais pas trouver les mots exacts pour dire le bien que je me procure. Je n'ai jamais connu cela avant dans toute ma vie. Il faut bien que je dorme, alors je perds conscience et je la retrouve plus tard dans la nuit pour continuer mon voyage qui ne cesse qu'au sortir du lit que je quitte presque à regret.
Tu te souviens que je te parlais de tissus fin genre organdi...ça aussi je l'ai abandonné et pourtant c'est sûrement ce qui a provoqué mon passage à mon actuel état de sensibilité et de sensualité.

Une nuit
Ainsi la nuit dernière, j'ai repris conscience vers 3H : une trique d'enfer sous un mouchoir trempé du liquide qui en coule en permanence. Je suis gaucher et ma mains gauche viens me caresser le gland en faisant des ronds en sens inverse de aiguilles d'une montre, je pars à nouveau je délire, je me raidi et sens sourdre ma liqueur prostatique, je suis trop bien, je pose ma main droite sur les couilles, le plaisir redouble...je halète (comme les chiens) ceci augmente encore les sécrétions , je tourne la tête comme pour dessiner des ronds avec mon front...et hop c'est un nouvel orgasme qui arrive! et ainsi de suite avant de me rendormir jusque vers six heures. Ce matin je suis fini de la main droite...pour moi c'est un délicieux supplice. J'ai l'impression de me traire quand je fais cela de cette main car le magnétisme se déplace en même temps que ses mouvements. Les sensations sont si fortes que parfois je dois y renoncer et passer par la main gauche. Ce matin j'ai tenu le coup jusqu'au bout, Ce fut long, dur, doux, délicieusement épuisant...bon de t'écrire tout ça me redonne envie...il est 0h12 c'est l'heure , ma bite et mes couilles réclament, il faut que je leur donne leur dose sinon...je sais pas mais ce sera pire j'espère.

A propos d’auto-fellation
Cette pratique m'était agréable mais je ne suis jamais parvenu à me faire jouir par la seule succion. Il fallait pour me finir que je me branle tout en me suçant....par contre il fallait que j'éjacule chaque fois deux fois pour vraiment avoir la sensation d'être bien satisfait. La seconde éjaculation se produisait 2 ou 3 minutes après la première. Lorsque le sperme arrivait dans ma bouche qui tenait mon gland, je suçais et aspirais très fort ce qui me donnait l'impression de me boire du plus profond de mes couilles. Bien sûr dans cette frénésie, j'avalais tout ça goulûment. Ce moment demandait une grande maîtrise de soi car des reflex naturels ont tendance, à cet instant là, à faire le corps se redresser...c'est sans doute l'excitation , paroxysmique de la première éjac qui induisait une seconde. Je n'ai jamais éprouvé le besoin d'une troisième.
Pendant que je me suçais, le liquide prostatique coulait abondamment, et je me souviens que le goût que j'y trouvais n'avais rien à voir avec celui que je perçois si j'en prends un peu sur un doigt et le porte à la bouche. Le goût était salé sucré et très parfumé de mon odeur personnelle, pur en quelque sorte.. j'avais l'impression de retrouver l'odeur de mes cheveux mêlée à celle de mon sexe et de ma peau. En tout cas cette odeur me plaisait beaucoup. j'avais un plaisir fou à m'auto-sucer.
Le plus dur c'était après, quitter cette position, les douleurs vertébrales étaient terribles et ont aussi largement contribué à ce que je renonce à cette pratique. Et puis j'ai connu une femme très gourmande qui s'est mise à squatter mes calcif pendant plusieurs mois...j'étais sa vache à lait...et j'ai tant aimé cette tyrannie que j'ai complètement abandonné l'autofellation. Cette période d'autofellation n'a duré dans ma vie que quelques semaines, mais j'en garde un souvenir teinté de plaisir défendu, difficile, agréable et douloureux. j'ai aimé faire cela et semble ne me souvenir que de l'agréable.
Aujourd'hui si j'essayais, ce serait surtout du désagréable qui viendrait.

Quelques tuyaux pour relation sexuelles

Pénétrations molles
Je crois être devenu le champion de la pénétration sans érection. Il ne faut pas être circoncis. La manip consiste à se mouiller le gland avec de la salive, puis de le recalotter et mouiller le bout du prépuce. Il faut se présenter à l'orifice du vagin en simulant un début de décalottage. Il faut que la peau du prépuce touche les bord de l'orifice, tout en permettant la sortie du gland mouillé dans le vagin, ça marche très bien à tous les coups...même avec la quéquette très molle!

Pleurnicher
Au cours d’un acte sexuel tantrique, si on se met dans l'état d'esprit de pleurer, évidemment sans avoir du chagrin, mais en imaginant que l'on subit une douce torture par exemple, on peut se mettre à gémir sans larme...car au lieu de larmes c'est la bitte qui se met à couler abondamment ...ce qui est tout à fait délicieux.
J'ai dans ces moments là comme des crises de larmes mais les larmes sont remplacée par ce liquide prostatique (miel)...j'aime provoquer cela et ma compagne m'entretient dans cet état si longtemps qu'après c'est une vraie inondation sans qu'aucune goutte de sperme ne soit sortie.

Respiration ventrale
On peut aussi pratiquer la respiration ventrale lente…c’est mieux que pleurnicher.
Il faut inspirer en gonflant le ventre plutôt que la poitrine. L’expiration doit être longue maximum et dans une sorte de soupir… Erection et production de miel garantie.
Modifié en dernier par Zéphyr le sam. 25 août 2007, 02:00, modifié 6 fois.

Avatar du membre
Webmaster
Site Admin
Messages : 1943
Enregistré le : lun. 05 juil. 2004, 15:57
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Webmaster » lun. 12 juin 2006, 18:45

C'est déjà beaucoup plus clair tout ça, et une bien belle façon de se donner du plaisir. Je crois que je vais me procurer des aimants pour essayer !

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » lun. 12 juin 2006, 23:44

Whouah, impressionnat, merci infiniment Zephyr, ne menque plus que des illustrations :D

Bravo en tout cas pour ce mot tres detaillé, m'en vais aller trainer ds les monstres touver des enceintes moi ! :twisted:

Avatar du membre
Zéphyr
Messages : 13
Enregistré le : ven. 09 sept. 2005, 20:48
Localisation : occitanie

magnéto-stimulation

Message par Zéphyr » jeu. 13 juil. 2006, 16:07

Il y a une illustration , c'est une photo de ma galerie.

Progresser encore dans la technique:
Je me place un ou deux aimants, Je ne me touche plus, j'attends simplement que l'éjaculation se produise (moins d'une heure) .
Prochainement cela m'arrivera, sans l'aide des mains, au ralenti et je suis sûr que n'aura pas d'égal.
Les sensaions que je connais actuellement, me provoquent déjà un délire de plaisir ceci sans les mains. La pression monte dans la bourse, il des battements internes, l'erection est énorme, je tremble de partout, ça dure et ça dure, le miel coule en abondance...je meurs sans mourir c'est déjà le top du pied.
Si j'arrive à l'éjaculation ralentie,sans les mains par magnéto-stimulation,, ce sera l'aboutissement absolu de mes années recherches.
Je ne manquerai pas de vous en informer avec beaucoup de détails.
Modifié en dernier par Zéphyr le sam. 06 mars 2010, 13:02, modifié 1 fois.

sebasti1

Message par sebasti1 » lun. 25 juin 2007, 00:34

je vais essayer quelque truc

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » lun. 13 août 2007, 01:47

Pas moyen de chopper des aimants assez large, j'ai pu recuperrer plusieurs fois des enceintes a jeter, mais les aimants etaient comme soudés, impossible a decoller...

A suivre :-?

Bach

Message par Bach » mer. 15 août 2007, 07:12

Merci Zephyr, c'est super interessant.
La science ne s'interesse pas à ce genre d'énergie vitale et se cantonne aux faits matériels : heureusement que quelques expérimentateurs comme toi nous font part des applications agréables de pratiques peu courantes dans notre culture occidentale.

Ero-Sennin

Message par Ero-Sennin » mer. 15 août 2007, 19:16

Ca me fait chier, j'arrive pas a enlever un aimant d'un haut parleur. On dirait que c'est trop collé.
Personne aurait d'astuce?

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » ven. 17 août 2007, 01:39

Jiraya powahhhh :D

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » mar. 30 oct. 2007, 00:41

Quelqu'un saurait où acheter des aimants comme cela ou ayant cette forme ?

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » ven. 06 juin 2008, 01:03

J'ai enfin pu trouver des aimants, je les attend avec impatience pour enfin essayer cette technique bien particuliere :wink:

Relaxmaxxx

Message par Relaxmaxxx » lun. 09 juin 2008, 00:10

Si vous cherchez des aimants ultra-puissants (vraiment) mais de forme plate uniquement, demontez un vieux disque dur en panne...

Il y a toujours deux aimants plats placés au-dessus et en-dessous de la bobine du bras de lecture supportant les tetes magnétiques...
Et qu'est ce qu'ils collent, c'est rien de le dire :shock:

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » lun. 09 juin 2008, 01:46

Merci Relaxmaxxx pour le conseil ! :D

Sinon, tu as deja essayé ?

Relaxmaxxx

Message par Relaxmaxxx » lun. 09 juin 2008, 19:47

sosmall a écrit :Merci Relaxmaxxx pour le conseil ! :D

Sinon, tu as deja essayé ?

Eh non, je dois avouer que cette idée ne m'est jamais venue...

Moi mes aimants ils sont sur la porte de mon frigo, avec des trucs collés dessus :lol:

Avatar du membre
sosmall
Messages : 285
Enregistré le : jeu. 22 déc. 2005, 04:02
Localisation : Paris

Message par sosmall » mar. 10 juin 2008, 00:38

:shock: :oops: :mrgreen:

kikou22

Message par kikou22 » jeu. 28 août 2008, 18:37

Qui vend des aimants!!!!

Avatar du membre
Zéphyr
Messages : 13
Enregistré le : ven. 09 sept. 2005, 20:48
Localisation : occitanie

Re:

Message par Zéphyr » sam. 06 mars 2010, 14:20

kikou22 a écrit :Qui vend des aimants!!!!
J'ai trouvé des aimants très puissants dans un magasin "Cultura". Il sont vendus pour faire de la peinture magnétique (ne me demandez pas en quoi cela consiste).
Il y a 2 modèles qui font un peu plus d'un mm d'épaisseur et rond comme des pièces de monnaie de 8mm (paquet de 6) et 16mm (paquet de 4) de diamètres.
Les plus intéressants sont les 8mm.
Je me suis fais 2 tores aimantés avec 12 de ces aimants de 8 mm - j'explique en espérant ne pas être trop compliqué:
Prendre un tuyau plastic cristal de diamètre 10mm et 17 cm de long. Y introduire 6 aimants de diamètre 8mm de façon à ce qu'ils soient les uns derrière les autres , non empilés mais à plat en alternant faces sud et faces nord. L'introduction des aimants est facilitée avec un peu d'huile alimentaire. Répartir les aimants dans le tuyau pour qu'ils soient à peu près équidistants.
Afin de raidir l'ensemble, glisser 25cm de fil électrique dénudé de 1,5mm du coté qui sera l'extérieur du tore. Ce fil de cuivre devra ressortir de manière équivalente aux 2 extrémités du tuyau. Refermer le tuyau sur lui-même en remettant le chaque bout du fil électrique dépassant dans l'autre extrémité du tuyau en ayant soin de les faire passer tout les deux à l'intérieur d' un bout de cheville en plastique de diamètre 7mm. Tout l'ensemble cheville et fil électrique doit êtres à intérieur du tuyau dont les extrémité doivent se retrouver en contact pour former un anneau. Cette cheville permet à l'anneau (ou tore) ainsi formé de tenir et d'être stable sans ajout de scotch ou de chatterton.
Ces tores aimantés sont ce que j'ai fait de mieux. Ils sont légers et super efficaces. Par contre ne pas les porter trop longtemps (2 à 3 heures maxi).
N'ayant ni scotch ni chatterton ils restent propres et sont entretien facile. On peut se les poser partout sans problème...mais ce ne sont pas de vrai cockrings, leur action est différente et délicieuse.

Avatar du membre
Skanda
Messages : 1058
Enregistré le : mer. 11 nov. 2009, 21:51

Re: Magnéto-stimulation

Message par Skanda » dim. 07 mars 2010, 10:27

Tu pourrais poster une photo, s'il te plaît? Parce que là, c'est un peu complexe... :-?

Bach

Re: Magnéto-stimulation

Message par Bach » dim. 07 mars 2010, 12:05

Skanda a écrit :Tu pourrais poster une photo, s'il te plaît? Parce que là, c'est un peu complexe... :-?
j'aime bien ton nouvel avatar, Skanda!
:wink:

Avatar du membre
Skanda
Messages : 1058
Enregistré le : mer. 11 nov. 2009, 21:51

Re: Magnéto-stimulation

Message par Skanda » dim. 07 mars 2010, 13:09

Bach a écrit : j'aime bien ton nouvel avatar, Skanda!
:wink:
Merci! :)

Répondre