Freeballing

Participez aux différents sondages et créez-en de nouveaux pour avoir une vue d'ensemble sur tous les idées qui trottent dans la tête des mecs.

Avez vous déja fait du free balling

Oui, j'ai aimé je le referais
143
67%
Oui, je ne le referai pas
12
6%
Non mais ça m'interaisse
31
15%
Non je ne le fera pas
27
13%
 
Nombre total de votes : 213

Avatar de l’utilisateur
JYR
Messages : 23
Inscription : jeu. 19 janv. 2023, 17:19
Localisation : 49

Re: Freeballing

Message par JYR »

Webmaster a écrit : jeu. 05 oct. 2023, 18:05
Tiens, me suis justement demandé l'autre jour s'il y avait un profil type pour le freeballing. Allez savoir pourquoi, j'ai passé un moment à mater le paquet des mecs pour avoir cette réponse à cette question bizarre qui m'est venue comme ça sans crier gare. Finalement, même si je n'y prêtais pas franchement attention jusque là, il y a pas mal d'adepte de freeballing autour de nous. Ça ne se remarque pas forcément au premier coup d'oeil si on ne cherche pas à regarder, ça n'est vraiment flagrant que si tu mattes vraiment. En vrai, tu passes ton chemin d'ordinaire sans que ça choque ou ça soit vraiment flagrant. Mais j'ai surtout été étonné par deux choses. D'abord, il y en a beaucoup plus qui pratiquent que je ne l'imaginais, ça m'a surpris. Ensuite, plus curieux, la plupart avait, je dirais, la fin de la 50e, voire le début de la 60e. C'était juste une sacrée coïncidence ou bien c'est ce qui nous attend tous ? Vive la liberté de notre service trois pièces passé la 50e ?

:fesse:

Je crois que l' habitude de commencer ado à ne pas mettre de slip, ou même gamin comme dans mon cas avec mes parents, s'est perdue dans les familles.

Curieusement, au fil des ans, c'est devenu incongru, et même tabou pour ne pas dire pervers, pour les hommes.

Pour les filles, ça passe a peine mieux, mais ça fait fille facile.

Petit, j'avais une grand tante qui pissait debout. Elle n'avait rien dessous, je ne l'ai compris que plus tard, alors que j'ai toujours su que mon grand père (son frère) était toujours à poils dessous. Personne n'y voyait à mal. J'avais aussi un cousin, mais du coté de ma mère, de deux ans plus vieux que moi, qui ne mettait pas de slip non plus. Vers 10 ans, ça se voyait, quand on jouait ensemble, en shorts. On y faisait pas attention.

Pour les plus jeunes, il faut maintenant qu'il y ait initiative individuelle, secrète au début. C'est certainement pourquoi il y a plus de "vieux" sans rien dessous que de jeunes. Maintenant, je suis bien incapable de dire si beaucoup d'entre nous sont sans rien dessous, à la seule vue du paquet qui se balance. Un caleçon large doit produire le même effet.

Pour le profil type actuel en France, donc,plus de gamins, plutôt au-delà de 20 ans, avec une majorité au delà de 50 ans, aimant son confort, avec les idées larges au plan général et en particulier au plan sexuel.
bator
Messages : 48
Inscription : sam. 10 févr. 2024, 19:25

Re: Freeballing

Message par bator »

:malin1: je pratique le free ball, depuis très longtemps, en survêtement ou en short,surtout lorsque je fais du sport, jogging. Quel plaisir de sentir le sexe et les testicules bougés dans tous les sens ! J'aime cette sensassion de sentir la verge en semi érection! Le nec plus ultras c'est de porter un ball stretcher qui allourdit les testicules qui alors valsent dans tous les sens. que du plaisir avec le pré-cum qui coule!





:ejac:
tiggrer a écrit : mer. 29 déc. 2010, 12:26
Je ne connaissais pas le nom mais je suis adepte !



Quand je le peux, je suis naturiste. Quel bonheur de se retrouver nu sous les caresses du vent.



Malheureusement, hormis pendant les vacances, je ne peux m'adonner au naturisme comme je le souhaiterais. A la maison bien sûr, je suis quasiment tout le temps à poil...



Le reste du temps, j'aime pratiquer le freeballing mais selon les conditions. Comme vous l'avez déjà dit, selon la matière du pantalon, je sais si mon freeballing est prévu pour quelques heures (Jean's) ou pour toute la journée (joggings, shorts, pantalons en tissus).



Plusieurs moments de plaisir dû à cette pratique :

- La queue et les boules qui se balladent comme elles le souhaitent

- Les caresses du paquet sur la cuisse

- Les bandaisons imprévues

- Les regards qui se posent sur le paquet bien moulés dans le tissus



Au boulot, quand je m'habille en costard, j'aime ne rien mettre dessous.



J'ai d'ailleurs une anecdote :

Cela faisait plusieurs années que je n'avais plus de jogging (pantalon en coton, comme on avait à la fin des années 80). Or, il y a quelques mois, j'ai croisé dans le métro, un rebeu qui apparemment n'avait pas de sous vetement sous son jogging.

Il était en face de moi dans la rame, j'ai passé le trajet les yeux rivés sur sa bosse. La forme du tissus me laissait deviner allégrement un beau gland qui terminait une hampe assez large et imposante.

J'ai gaulé rapidement sous mes jean's (ce jour là, j'avais un boxer). Quand il est sorti de la rame, je n'avais qu'une obsession, acheter un de ces joggings.

Je suis donc allé au premier magasin sportswear que j'ai trouvé, j'ai acheté un exemplaire de couleur foncée et un de couleur claire.

Avant de reprendre le métro, j'ai trouvé un endroit pour enlever mes Jean's et les remplacer par mon nouvel achat.

J'ai ôté mes sous-vêtements et je me suis glisser dans mon jogging clair.

J'ai ensuite repris mon chemin et je suis allé dans le métro. J'avais l'impression que tous les regards étaient braqués sur mon paquet. J'étais tellement attentif aux sensations que je ressentais sous ce tissus, que je supposais que tout le monde voyait mon bonheur d'avoir le paquet libre.

Malgré quelques rapprochements dûs à la rame blindée du métro, il ne s'est rien passé d'extraordinaire, mais j'étais bien.

Je suis rentré chez moi, je me suis mis devant le mirroir, et j'ai observé la forme de mon paquet dessinée par le tissus sous toutes les coutures.

La gaulle est arrivée rapidement, j'ai donc honoré comme il se devait ce beau pieux qui s'offrait à mes mains. Je me suis branlé à travers le jogging, sans sortir ma queue. Je ne l'observais que via son reflet dans le mirroir.

Au moment de tout lacher, j'ai giclé dans les mailles de mon jogging. La couleur claire s'est assombrie dès les premiers jets.



Branleusement,



Tiggrer


Moi aussi je pratique le. Free balls ! Que de sensassions!



:blub:
stephane83 a écrit : mer. 29 déc. 2010, 11:50
J'aime et je pratique !


Pour moi idem ! C'est super.
Avatar de l’utilisateur
Yop_31
Messages : 1006
Inscription : mer. 22 juil. 2009, 15:00

Re: Freeballing

Message par Yop_31 »

J'adore le freeballing mais je ne sais pas comment tu fais du sport avec les couilles non maintenues ;je fais beaucoup de course à pied (150 à 200km par mois) et si je n'ai pas les testicules bien maintenus en place c'est inconfortable voire douloureux

Je cours l'été sans slip mais avec un short de running avec slip "résille" intégré et j'aime bien les sentir maintenues et massées par le mouvement de la course

Ça me donne des demi érections et ça finit souvent en masturbation sous la douche
bator
Messages : 48
Inscription : sam. 10 févr. 2024, 19:25

Re: Freeballing

Message par bator »

:branler: pour moi pas de pb j'aime la sensassion, sentir mes testicules de ballancer librememt au gré de mon jogging avec le pénis semi gonflé et comme toi biem me branler ensuite ! Amité entre branleurs!
James88
Messages : 1
Inscription : sam. 09 avr. 2022, 22:01

Re: Freeballing

Message par James88 »

Perso, je suis en mode freeballing du mois de mai au mois de septembre. A la maison en débardeur ou tee shirt et rien d'autre, et à l'extérieur en short large et léger. Bien entendu je sais très bien qu'on peut facilement distinguer que je ne porte rien dessous, mais pas grave, içi dans le sud, il fait bien trop chaud en été.

Il m'est même arrivé de recevoir des potes à la maison dans cette tenue, débardeur en haut et couilles à l'air.

Dans ces cas-là les réactions sont divers, certains gênés m'ont demandé d'enfiler un short, ce que je fais en leur demandant d'excuser ma distraction et mon oubli. Parfois d'autres m'ont demandé s'ils pouvaient en faire autant et faire tomber le short eux aussi.

Un copain m'a récemment dit que ce qu'il trouvait indécent c'est surtout la vision de tous ces poils. Je comprends que cela puisse déplaire car il est vrai que j'ai une pilosité importante au niveau du bas-ventre et parfois pas toujours le temps de débroussailler tout ça.

Enfin, généralement tout se passe bien et dans la bonne humeur.

Vive le freeballing et vivement l'été prochain !
bator
Messages : 48
Inscription : sam. 10 févr. 2024, 19:25

Re: Freeballing

Message par bator »

Pour moic'est tout le temps, á la maison et á l'exterieur, que du plaisir de sentir les testicules et le sexe demi bandé se balancer librement !
Avatar de l’utilisateur
Webmaster
Site Admin
Messages : 2587
Inscription : lun. 05 juil. 2004, 15:57
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Freeballing

Message par Webmaster »

C'est sympa comme anecdote, James88. Sauf erreur, me semble que la définition anglaise de freeballing c'est juste sans sous-vêtement, mais quand même recouvert de quelque chose. Mais on est là littéralement au delà des "baloches libres" mais carrément "baloches à l'air" !

:fesse:
Sexamat
Messages : 241
Inscription : jeu. 30 sept. 2021, 22:58
Localisation : Pays de la Loire. Angers

Re: Freeballing

Message par Sexamat »

J'aime les sensations d'avoir de la liberté, mais tout dépend de ce que l'on fait, par exemple, je ne me voit pas sans un slip ou un boxer à moto ou lorsque je fait du sport...

Par contre, à la maison, surtout l'été, ne rien porter sous un bermuda pas trop serré, j'adore !

Mais, question liberté, rien ne vaut le cul nu !

Mais la aussi, les temps ne nous y encourage pas, la pudibonderie ambiante est souvent de mise..

Alors, le cul nu, c'est au jardin, à la maison et parfois lors de balades en forêt et bien sûr je ne vais que sur les plages naturiste !
Avatar de l’utilisateur
romaryn
Messages : 7
Inscription : mer. 13 mars 2024, 21:29
Localisation : Bretagne

Re: Freeballing

Message par romaryn »

Je le pratique depuis très longtemps tout le temps : en costume, en jean, en jogging. Plutôt bien doté les slips me serrent trop et les caleçons ne cachent rien. Un vrai plaisir de les sentir à l'air libre...
Avatar de l’utilisateur
Yop_31
Messages : 1006
Inscription : mer. 22 juil. 2009, 15:00

Re: Freeballing

Message par Yop_31 »

Journée Freeballing aujourd'hui, dans mon pantacourt, car je suis à la maison, et demain je pars pour un trek de 10 jours en Espagne avec le paquet qui sera forcément engoncé dans son boxer et sa transpiration, et pas d'intimité pour me masturber, alors je lui offre cet espace de confort et liberté aujourd'hui :)
Avatar de l’utilisateur
BERT PULIZER
Messages : 7
Inscription : lun. 17 juin 2024, 11:38

Re: Freeballing

Message par BERT PULIZER »

Oui j'en raffole... étant fétichiste du velours je ne porte jamais de sous vêtement sous mes pantalons ou jogging de velours...

Le freeballing est pour moi un mode de masturbation lente et permanente... je finis toujours par jouir sans me toucher.
Avatar de l’utilisateur
BERT PULIZER
Messages : 7
Inscription : lun. 17 juin 2024, 11:38

Re: freeballing

Message par BERT PULIZER »

Timec a écrit : jeu. 25 déc. 2008, 21:42Y a-t-il des adeptes ???


oui, je suis fétichiste des pantalon en velours et je les porte été comme hiver sans rien dessous.

C'est bien plus pratique pour se masturber surtout sans sortir sa verge...
Eric
Messages : 355
Inscription : jeu. 12 nov. 2015, 01:04

Re: Freeballing

Message par Eric »

L'été arrive, déjà en ces quelques jours de beau temps, sorties en short de sport en freeballing. Sensations agréables.....
Répondre